Bonnes adresses

Comment préparer les épreuves aux concours de commerce post-bac ?

A lire : L'éthique du protestantisme

Le produit intérieur brut

Nombreux sont les futurs bacheliers à vouloir intégrer une école de commerce mais réticents à l’idée de passer par la prépa hec, réputée intense et éprouvante. Ainsi, certains s’orientent vers un e licence, un BTS ou un DUT et intègrent une école de commerce grâce aux admissions parallèles, d’autres font le choix d’intégrer une école de commerce post-bac. Cette dernière option s’avère très intéressante car malgré son prix élevé ( 44 042 euros en moyenne en 2018) les écoles de commerce post-bac sont de plus en plus prisées par les étudiants qui aspirent à voyager durant leur cursus et évoluer dans une carrière internationale. Ces écoles permettent de décrocher un diplôme sur 4 ans ( un Bachelor) ou sur 5 ans (Grade Master).

Il existe de nombreux concours pour intégrer les écoles de commerce post-bac tel que Sésame qui donne accès à BBA ESSEC, IBBA, KEDGE, BBA international La Rochelle, CESEM, Globale BBA NEOMA, EM Normandie, ESCE, IPAG, EBP international ; Acces qui permet d’intégrer l’ESCA, ESDES, L’IESEG; ou encore le concours Link qui permet de présenter l’EBS Paris, EDC Paris, EMLV La Défense et PSB Paris.
Alors comment intégrer une école de commerce post bac ? On te livre tous nos conseils pour être fin prêts les jours d’épreuves !

Une bonne compréhension et préparation des épreuves écrites

Une bonne préparation des concours des écoles de commerce passe inévitablement par une compréhension des attentes pour les épreuves écrites. En effet, les épreuves écrites sont capitales car ce sont près de un tiers des élèves qui sont éliminés à la suite de ces épreuves.
Passer un seul concours écrit te donne accès à plusieurs écoles, mais les écoles se donnent le droit d’attribuer un coefficient différent pour chaque matière. Une fois admis, tu devras te rendre sur les campus des écoles pour passer les épreuves orales. Ton admission dépend des résultats de tes écrits et de tes oraux par rapport aux autres candidats ainsi que de tes préférences d’écoles.
Selon les différents concours certaines épreuves vont comporter des variantes dans la méthode mais le tronc commun reste inchangé et se compose de QCM logique, d’un synthèse de texte et épreuves de langues vivantes.

Les épreuves de langue

Les épreuves écrites de langue pour les concours d’école de commerce post-bac sont comparables aux épreuves de langues du baccalauréat. Il est donc recommandé de s’assurer des bases solides en grammaire, conjugaison et d’enrichir son vocabulaire. A ce sujet, les responsables du concours SÉSAME affirment “ (qu’) Il est essentiel d’avoir des bases précises en grammaire, et de savoir se détacher des approximations. La correction des épreuves de langue prend fortement en compte la forme : les pluriels, les accents, la ponctuation dans les normes…".

  1. Pour le concours Sésame, l’épreuve de langue se compose d’un QCM de grammaire de conjugaison et de vocabulaire qui compte pour la moitié de la note et un essai de 200 à 250 mots sur un sujet d’intérêt général à choisir parmi deux sujets.

    Attention : il est important de bien analyser le sujet car tout hors sujet sera sanctionné d’un zéro.

  2. Pour le concours Acces, l’épreuve d’anglais dure 45 minutes et se compose de deux séries de questions, l’une comporte 30 questions et la deuxième 10 questions.

  3. Pour le concours Link, l’épreuve d’anglais se résume à un QCM de 24 questions où il n’y a qu’une seule réponse possible parmi les quatre proposées.

Un stage de préparation aux concours Sésame et Acces sont souvent nécessaires pour bien préparer les épreuves qui ne sont pas préparés en classe de terminale par les professeurs de l'éducation nationale.

L’épreuve de synthèse

Aussi appelée la note de synthèse ou la question de synthèse l’épreuve de synthèse permet de juger de la capacité à évaluer un contenu complexe et en retenir l’essentiel. Lors de cette épreuve, les étudiants doivent faire preuve d’une bonne gestion du temps car plusieurs documents sont à lire et à synthétiser dans un temps limitée (généralement 3 heures) et avec un nombre de mots imposé (entre 300 et 350 plus ou moins 10%). La démarche de synthétiser et de confronter des textes entre eux n’est pas nouvelle pour les élèves de terminale car cela correspond à ce qui est demandé pour la question de corpus au bac de français. Néanmoins, certaines règles changent. D’un point de vue objectif, l’élève devra opposer les textes les uns aux autres et veiller à nuancer ses propos. Aucun plan ne doit apparaître mais celui-ci doit sembler évident aux yeux du correcteur. Pour cela tu peux t’aider de mots de liaison (cependant, en outre, de surcroît, néanmoins…). Une préparation des concours post-bac aux côtés de professeurs compétents t’aideront à appréhender au mieux ces nouvelles épreuves.

Le QCM logique

Cette épreuve est une épreuve centrale des concours des écoles de commerce post bac du fait de son coefficient relativement élevé.

  1. Pour les écoles du concours Sésame,  elle est composée de trois parties, nommée respectivement logique générale, logique numérique et logique verbale. Les trois parties comportant 15 questions à choix multiples. Lors de cette épreuve, la gestion du stress, la capacité d’adaptation et la qualité du raisonnement seront jugées.
  2. Pour le concours Acces, cette épreuve est nettement plus longue ( 2h30 contre 1h pour celle du concours Sésame) et se nomme “raisonnement logique et mathématique”. Cette épreuve est basée sur la logique, l’arithmétique et la géométrie. L’épreuve se décompose en 3 parties (raisonnement logique, raisonnement mathématique et problème mathématique) de 5 questions chacune.
  3. Le texte logique CAC est propre au concours Link. 80 questions sont à traiter en un temps limité de 1 heure.

 

Faire la différence lors des épreuves orales

L’entretien individuel

L’entretien individuel est l’épreuve reine des concours. Tu vas te présenter devant un jury de deux ou trois personnes, souvent composé d’un membre de l’école (professeur, responsable de cursus, etc.) et d’un ancien élève au minimum. C’est une épreuve qui demande beaucoup de préparation contrairement à ce que l’on pourrait penser. Tu devras montrer ta détermination à rentrer dans l’école et te vendre. Pour bien préparer cet entretien de personnalité, il peut être astucieux de te faire quelques fiches sur l’école et sur la ville (souvent les deux sont liés, les écoles sont des acteurs des métropoles) : les associations, les programmes, les partenaires internationaux, les points forts et slogan. Par ailleurs, il faut également être au point sur l’actualité : savoir ce qu’il se passe dans le monde, en France, dans la région où se trouve l’école et sa ville.
L’entretien individuel n’est pas comme un café avec des amis. Le jury veut apprendre à te connaître mais pas trop non plus. Tu ne dois mentionner que les aspects de ta vie et de ton parcours qui sauront montrer que tu es fait(e) pour une école de commerce. Pour cela, il est impératif que tu te connaisses bien pour savoir quels sont tes qualités, tes défauts, tes sports ou activités que tu as pratiqués et qui sont un point fort pour toi, ton investissement associatif et son impact dans ta vie, ta découverte du monde et ce que tu en as tiré. L’entretien de personnalité n’est autre qu’une joute verbale pendant laquelle tu vas essayer de te vendre, de démontrer au jury que tu appartiens presque déjà à l’école.
Quelques astuces : salue le jury quand tu entres, regarde toujours le jury quand tu parles, adresse-toi à tour de rôle à chacun d’eux, tiens-toi droit, soigne ta tenue et ton vocabulaire, utilise la technique du : moi, vous, nous, c’est-à-dire que tu devras raccrocher chacun de tes arguments à l’école et terminer en disant ce que vous pouvez accomplir ensemble. Enfin, souris et essaie de rester naturel, mais pas trop non plus, souviens-toi que tu joues ton intégration dans l’école !

 L’entretien collectif

Dans certaines écoles de commerce post-bac, tu devras également passer un entretien collectif avec 3 à 5 autres candidats. Vous devrez répondre collectivement à un problème qui vous est posé. Plusieurs représentants de l’école sont présents au fond de la salle pour vous observer et juger de la place que chacun occupe au sein d’un groupe ainsi que de la qualité de sa réflexion. La clé de l’entretien collectif est de trouver un juste équilibre : montre-toi persuasif, élabore une argumentation pertinente, prouve que tu es un leader sans écraser les autres candidats. Pour cela tu devras écouter attentivement les échanges, laisser la parole aux autres et synthétiser les propos du groupe quand il le faut.
Pense également à ta gestuelle, qui va être analysée par les observateurs. Interroge-toi en amont sur la place que tu occupes au sein d’un groupe : as-tu des qualités d’écoute ? de synthèse?  Fais tu avancer ton groupe grâce à ton raisonnement pragmatique ? Quels sont les défauts auxquels tu dois remédier ? Apprends à te connaître pour amorcer cet entretien individuel avec sérénité.

Bonne chance !