Bonnes adresses
Le Produit intérieur brut

A lire : L'éthique du protestantisme

Le produit intérieur brut

Dans le calcul du PIB, la méthode de la Banque Mondiale applique un taux de conversion qui est la moyenne pondérée des trois dernières années des taux de change avec le dollar), contrairement à celle des Nations-Unis, qui permet d’amortir l’effet des fluctuations de taux de change.
Dans le calcul de la dette extérieure, l’évolution des chiffres reflète autant les fluctuations du taux de change que le véritable recours à l’emprunt. La dette extérieure des pays en développeent est très mal connue depuis que les capitaux circulent librement et que les détenteurs de créances n’ont plus à déclarer leur nationalité.
Le commerce extérieur de nombreux pays (pays au sud du Sahara, petits pays des Caraïbes, Birmanie...) est estimé à partir des statistiques de leurs partenaires, car les informations nationales sont parfois inexistantes ou douteuses.

• A la place du PIB, les pays socialistes calculaient
- le PSG = produit social global : somme de la valeur globale de la production des différentes branches, et pas seulement la VA (donc des biens peuvent être comptabilisés plusieurs fois), n’incorpore la production immatérielle (éducation, défense...)
- le PMN = produit matériel net, obtenu à partir du PSG, auquel est soustraite la valeur des consommations intermédiaires, soit la somme de la VA des branches de la production matérielle.